Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 06:11


La porte s’entrouvre doucement, le coup de sonnette a chevroté avant de s’éteindre. Ils restent sur le seuil , la mère cramponnée à la poignée , le fils  sur ses talons, les deux regards fixent le bureau d’accueil.

Ils entrent à  petits pas,  trop près l’un de l’autre, les mains du jeune homme agrippées l’une à l’autre, celles  de la femme accrochées à son sac.

_ C’est rapport au travail, quand un patron paye pas les heures, c’est son patron, il lui doit des heures…

_ Vous cherchez le greffe des prud’hommes…

_ On nous a dit que c’était là, quand les patrons ne payent pas.

Ils sont venus de Louvigné St Georges ou st Brice, ils se sont garés à l’écart du tout-petit centre ville, ils ont cherché la rue et monté les  étages , portés par la révolte . Parce qu’avant , sur ce palier, il y avait le tribunal des Prud'hommes.

_ Vous savez, ici c’est l’éducation, les écoles.

_ Oui mais son patron l’a pas payé.

Il faut le leur dire,  comme au monsieur de la semaine dernière , comme à la jeune femme essouflée  lancée  par la colère jusqu’à l'étage: les Prud'hommes c’est fini, y en a plus, c’est à Rennes maintenant. Pas plus de quarante kilomètres, mais un autre monde,  il n’iront jamais là-bas. Sinon peut-être en ambulance pour une maladie.

Je leur donne une  carte, tapée pour ces occasions qui reviennent tout le temps.

_ Il faut appeler là, c’est l’inspection du travail , téléphonez-leur.

Ils lancent un dernier regard vers le bureau avant de partir, je les suis des yeux dans le couloir. Ils vont retourner avec  tous ceux qu’on ne voit pas, qu’on n’entend pas. Les mal fringués, les pas à la mode, ceux qui ne brûlent pas de voitures , ne passent pas à la télé. Les invisibles.

Ils vont peut-être appeler le numéro. Pas sûr. Ils vont peut-être supporter, ça comme le reste , et continuer leurs vie cachées et silencieuses.

Comme tous  les ruraux  qui n’existent pas, excepté le temps d’une moquerie. Ils vont retourner là où personne ne va jamais et continuer d’imploser.

En silence.


Photo: merci Julie

Partager cet article

Repost 0
Published by Léonie dupont
commenter cet article

commentaires

Léonie Colin 10/12/2008 07:12

Certaines rencontres accentuent encore l'impression d'obscénité que dégagent la publicité, la télévision, sans parler de l'attitude de certains puissants.

coline Dé 09/12/2008 23:01

Tu leur a pour quelques instants prêté ta voix. C'est peu. C'est beaucoup. Va savoir ...

Léonie Colin 09/12/2008 12:37

Rien n'est inventé, malheureusement, c'est une rencontre qui a existé et se répète souvent. C'est la vraie vie.

djila 09/12/2008 10:06

comme une rencontre qui a presque éxisté..
les gens du silence...avec personne qui entend..leurs plaintes..ils retournent dans leur solitude..les larmes au coeur...
djila..

Profil

  • Léonie Colin

M'écrire

sylvetteheurtel@aol.com

Recherche