Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 06:48


Je remonte  l’estran vers la laisse brune ; algues échouées, bois flottés ,  filets emberlificotés . Je détaille les nœuds de nylons et de cordages , les pontes lisses ou gluantes , les flacons de plastique tachés de goudron . Parfois la main tendue d’un gant de travail noir ou bleu gonflé d’air semble  faire signe.

 Chez nous face à la mer, j’ai mêlé dans une  coupe transparente les morceaux de verre usés, les débris de nacre, les menus vestiges de plastique glanés chaque matin sur la plage. Chaque jour son signe,  aujourd’hui  une bille de bois usé aux  fibres saillantes roule entre mes doigts. Enfermée contre ma paume au creux de ma poche, elle chauffe et vibre doucement.

Je nous revois longer les vagues , nos pas traçant des routes invisibles et enchevêtrées.

Je te sens près de moi (...)

Photo: merci Julie



Partager cet article

Repost 0
Published by Léonie Colin
commenter cet article

commentaires

Léonie Colin 15/12/2008 11:05

Tu es la bienvenue sur mes plages, Laurence

Laurence M 15/12/2008 10:18

Je continue ma promenade, sur la plage de tes mots ... c'est si beau

Léonie Colin 12/12/2008 21:58

Merci Coline.
Mon amoureux a un gros problème de coeur, nous désertons le bateau et la Rance le temps de son opération, mais au printemps on se reverra là-bas, c'est sûr

coline Dé 12/12/2008 21:29

Roselières, hérons cendrés et salicorne, à nous revoir sur les bords de la Rance... Tu écris merveilleusement !

Léonie Colin 11/12/2008 19:26

Bonsoir Djila, bienvenue sur ma plage .

Profil

  • Léonie Colin

M'écrire

sylvetteheurtel@aol.com

Recherche