Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 19:08

La photo du jour de Frédéric, une pensée pour celles et ceux qui vivent au bout de tuyaux , qui regardent des poches égréner les heures, goutte à goutte,  au-dessus d'eux.
Celui que j'aime, lui, est débranché. Passé en trois jours de la souffrance passive entre machines et  alarmes à l'état naissant des premiers pas. De la guerre à la paix.
Je pense à celui qui plonge ses doigts dans des coeurs battants, à ses phalanges fines aux extrémités légèrement retroussées que je fixais le jours de la visite. Quelle chance nous avons eue !
En rentrant de l'hôpital, la tête ailleurs, j'ai roulé trop vite devant le radar, trop lentement sur la voie de gauche , j'ai failli rater la sortie de l'autoroute. Je voyais surtout le ciel , bleu , rose puis bleu, et le jour qui s'allongeait. C'était le soir, pourtant c'était un peu comme ça.






Partager cet article

Repost 0
Published by Léonie Colin
commenter cet article

commentaires

Léonie Colin 10/01/2009 19:55

Merci Emma, j'ai l'impression que le danger s'est éloigné de nous, mais chaque jour , quand je vais à l'hôpital, je vois et je sens la peur et la douleur des gens que je croise dans les couloirs et dans l'ascenseur. Je serais incapable de travailler dans un endroit pareil, ça me cloue. Je suis très résistante à la pression des conflits, je suis venue à bout de quelques pervers (si si), mais là ce n'est pas pour moi!

EmmaBovary 10/01/2009 14:42

Tu dis les choses difficiles avec apaisement et douceur... Une pensée, du soleil et du courage que j'envoie vers toi!
:)

Léonie Colin 09/01/2009 20:22

Merci Thais!

Thaïs 09/01/2009 12:04

Une petite pensée pour toi Léonie !

Profil

  • Léonie Colin

M'écrire

sylvetteheurtel@aol.com

Recherche