Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 08:04


(...) C’était  le bon temps, Anna et moi  à fond sur le look, les magazines, les tenues des stars en photo dans Oser, on en avait les yeux usés à force de les regarder.

On se levait à neuf heures, petit déjeuner diététique, jogging, passage par le kiosque au retour, douche et déjeuner. L’autre, la fille de notre  beau-père,  arrivait du Mac Do où elle travaillait le midi, juste à temps pour débarrasser. On passait au salon  la Mère, Anna et moi , et c’était parti pour la lecture des journaux et des magazines . On sortait toutes les trois après pour un peu de shopping, on lui laissait le champ libre pour son ménage .

J’aurais dû être choisie,  c’était ma place. Quand l’annonce du concours est arrivée, on était folles , Anna et moi. « Princess  Academy, l’émission qui révèle la princesse qui dort en vous » . C’était clair , notre heure était venue.

A la clé pour les huit gagnantes du casting, quatre semaines avec Charming Kevin , le prince de la télévision , les pectoraux de la chanson française, sous le regard de soixante-douze cameras dans un loft Tkea avec piscine et tout. Le rêve . Deux éliminées par semaine et combat de catch dans le chocolat entre les deux dernières. A la loyale, quoi, et pour  la gagnante deux semaines au soleil avec Charming , des photos, des émissions de télé. Le bonheur , la classe. Tout, quoi.

La  Mère était  sur les dents,  la télévision c’est le top , encore plus fort  que d’épouser un patron ou un gagnant du loto. Surtout qu’ils courent pas les rues et qu’ils sont parfois vieux et radins. Z’avez qu’à demander à Cynthia qu’a fait le grand saut avec le directeur de Cravates kiosk, « L’élégance à prix cassés » . Trop vénère, elle croyait toucher le gros lot elle se retrouve avec un vieux de quarante ans  jaloux et même méchant, qui lui a signé un contrat merdique : si elle le quitte c’est la misère.  Princess Academy c’était le rêve : se la péter devant les voisins, ça n’a pas de prix (...)

Partager cet article

Repost 0
Published by Léonie Colin
commenter cet article

commentaires

Léonie Colin 02/03/2009 12:40

Je t'ai posté le début pour modérer tes fantasmes ...

laurence M 02/03/2009 10:31

Ah .... bon ... dommage ...!

Léonie Colin 01/03/2009 17:22

Bon , je ne te dis pas la suite de l'histoire, parce que Charming Kevin... Je ne sais pas comment te l'annoncer , allez, je me lance : ce n'est pas vraiment le Prince Charmant idéal ...

laurence M 01/03/2009 10:36

Ah, ça fait du bien, au retour de vacances, quand on est coincée entre le blues de la reprise et la montagne de linge sale ! Une vraie petite bulle de rêve. ça donne envie de repartir tout de suite, tiens, avec Charming Kevin dans sa valise. Tu me donneras les coordonnées du concours, Léonie, je crois que j'ai toutes mes chances !

Léonie Colin 27/02/2009 20:07

@ Coline Tu peux aller au bal, ma chère nièce, mais fais bien attention : à minuit tes escarpins redeviendront bottes de jardinier, ta robe de bal jogging en tactel et ton carrosse TT courge muscate.

Profil

  • Léonie Colin

M'écrire

sylvetteheurtel@aol.com

Recherche