Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 23:42
 
Ma madeleine

Ce soir, j’attends ma mad’leine,
Je me suis couché d’bonne heure,
On m’apport’ra ma verveine
Et une mad’lein’ pur beurre.
Ce soir, j’attends ma mad’leine,
Dans ma chambr’ du Grand Hôtel.
Pour pouvoir panser mes peines,
Les madel’ein’s, y a rien de tel.
Tes mad’lein’s, Tant’ Léonie,
C’est comme un Balbec pour moi,
Ell’s soignent mes insomnies
Et mon asthme aussi, parfois.
Ce soir, j’attends ma mad’leine,
Je la tremp’rai dans ma tasse,
Alors, tout deviendra zen
Et, pour moi, ce s’ra l’extasse.

Elle est tellement jolie,
Elle est tellement tout ça,
Elle est toute ma vie,
Ma mad’lein’ que j’attends là.

Ce soir, j’attends ma mad’leine,
Il pleut du côté d’chez Swann,
On m’apport’ pas ma  verveine,
La bouilloir’ doit être en panne.
Ce soir, j’attends ma mad’leine,
J’peux pas m’endormir sans elle,
Rien ne pansera mes peines.
Dans mon pauvre cœur, il gèle…
Ma mad’lein’, c’est mon espoir,
C’est mon Albertine à moi,
On n’en fait rien que pour moi
Ou du moins on m’le fait croire.
Ce soir, j’attends ma mad’leine,
Je n’verrai pas Albertine,
Ni Albert, c’est bien ma veine,
Car, à cette heure Albert dîne.

Elle est tellement jolie,
Elle est tellement tout ça,
Ell’ doit êtr’ tout’ ramollie,
Ma mad’leine qui n’arriv’ pas.

Oui, j’attendais ma mad’leine
Et je touss’ depuis une heure,
J’ai renversé ma verveine,
J’ai pas eu d’mad’leine au beurre.
J’ai attendu ma mad’leine,
J’ai attendu ma maman,
Et c’est comm’ ça tout’s les s’maines,
J’ le sens : ma maman me ment.
Ma mad’lein’, c’est mon bonheur,
C’est  comm’ du Chopin pour moi,
Mais y a plus d’ jeun’s fill’s en fleurs,
Comme un con, je reste coi.
J’ai attendu ma mad’leine,
Mes pleurs coulent sur mon drap,
Je n’aurai pas de verveine,
Je vais crever comme un rat.

Elle est, elle est pourtant tellement jolie,
Elle est pourtant tellement tout ça,
Mais ell’ va êtr’ toute moisie,
Ma madelein’ qui ne vient pas.

Demain, j’aurai ma mad’leine,
Je me coucherai d’ bonne heure,
On  réchauff’ra ma verveine,
Ma mad’lein’ sera pur beurre,
Demain, j’aurai ma mad’leine,
Que m’apportera Saint-Loup,
Il pansera tout’s mes peines,
Et il calmera ma toux…
Ma mad’lein’, c’est mon espoir,
Et c’est un Balbec pour moi,
Ma mad’lein’, je veux y croire,
Mêm’ si j’ai un’ cris’ de foie.
Demain, j’aurai ma mad’leine,
J’mettrai des miett’s plein mes draps,
J’boirai des litr’s de verveine,
Les mad’lein’s, moi, j’aim’ tant ça.

Jean-Paul Lamy

Partager cet article

Repost 0
Published by Léonie Colin
commenter cet article

commentaires

coline 10/06/2009 16:42

Bon, c'était un peu bref, mais la chanson de JPL m'a laissée sans voix, comme qui dirait muette d'admiration... Si on fait un fan-club de la Madeleine, j'en suis, à condition que Jean-Paul chante et qu'on soit TOUTES en pom-pom girls !!

coline 10/06/2009 16:39

!

laurenceM 25/05/2009 23:12

On pourrait créer un club : les groupies de la Madeleine !

Mrs+K 25/05/2009 16:11

Si faut juste crier, ça ira !

Léonie 24/05/2009 18:40

Si Jean-Paul organise un récital "Madeleine" à Cabourg, faut qu'on y aille, les filles! On ne pourra pas faire un car vu qu'on vient d'un peu partout, mais on pourra se grouper au premier rang et pousser des cris (j'ai vu à la télé qu'on fait ça dans les concerts)

Profil

  • Léonie Colin

M'écrire

sylvetteheurtel@aol.com

Recherche