Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 21:21

Un crime quelconque

(...)

Léa détestait le papier peint de sa chambre. Une tapisserie de bébé. Ces ridicules nounours roses qui dansaient, le sourire figé, elle aurait voulu les voir disparaître à tout jamais. Quand elle fermait les yeux le soir, elle voyait encore et encore leur regard joyeux qui la contemplait et la poursuivait jusque dans ses rêves. Pour ne plus se sentir observée, elle avait arraché la moitié d’un lé, hier et maman s’était fâchée.

—Tu fatigues ta mère, Léa. Tu es une méchante petite fille.

L’enfant avait serré les dents sous la fessée paternelle. Pas une larme n’avait mouillé le petit visage crispé. « Léa, méchante. Léa, méchante, se répétait-elle, les muscles douloureux. » Elle savait qu’il ne fallait pas fatiguer maman. Maman, souvent couchée à cause de sa maladie. Maman …

A cette pensée, la crampe à l’estomac se fit plus intense. Léa, la gorge contractée à en avoir mal, réprima un sanglot. Elle referma le cahier ouvert sur son bureau et se leva. Un frisson la parcourut. Elle alla se rouler en boule sur le tapis. Les ombres du soir envahissaient la chambre sous les toits mais la fillette ne les voyait pas. Elle s’était endormie. (la suite)

Ghislaine Maïmoun

Partager cet article

Repost 0
Published by Léonie Colin
commenter cet article

commentaires

Léonie 22/07/2009 09:28

@ Fabrice: ???

Fabrice 22/07/2009 07:40

Les palais dans les regards ? Et moi qui croyais qu'ils étaient dans la bouche.

Léonie 19/07/2009 19:21

Les commentaires de ce texte sont sur A vos plumes, sur le lien "suite"

Profil

  • Léonie Colin

M'écrire

sylvetteheurtel@aol.com

Recherche