Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 17:20

Une fois, la Coline Dé du blog La clé à Mots Lettres m'avait demandé un texte, j'avais écrit ça exprès pour elle, j'ai eu envie de le ressortir.


BLOG-copie-2

 

 

 

Vos  mains  se suivent, s’écartent,  renversent  la tendre  pâleur avant de se rejoindre. A peine effleurée,  la chair  gonfle, la courbe tiède frémit, de fragiles coussins débordent entre vos doigts écartés.

Douceur humide contre  la peau, l'onde onctueuse vous envahit. Malgré la vague, vos mains résistent à la langueur, persistent, se serrent et s’ouvrent. En vain, elles sculptent la clarté, rien ne subsiste de leur pression, les galbes se reforment sitôt lâchés. Comme s’ils ne devaient jamais s’arrêter, vos pouces tracent des arabesques sous vos yeux fermés.

L’effluve qui  monte contient l’été, le vent dans les blés, les deux houles contraires des tiges et des épis, l’air vibrant de chaleur. Bulle de ciel bleu et de terre sèche autour d’un trésor caché, le miracle est à venir.  

Façonner la masse claire en boule, la soutenir jusqu’à la planche brute du repos. Poudrer la rondeur d’une nuée de farine avant de l’abandonner au travail invisible.

Laisser gonfler le pain.

 

Le rapport  avec la photo? Il n'y en a pas.

Pourquoi  le fond  est rouge? Je ne sais pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Léonie Colin
commenter cet article

commentaires

SYLVETTE 07/06/2011 14:51


Oui, il n'y a que ça de vrai!


Gilles 07/06/2011 08:20


Cela fait du bien de découvrir un blog avec des textes qui parlent tendresse et amour.


SYLVETTE 14/05/2011 09:05


Merci de vos lectures, je vous coupe une tartine


alain 13/05/2011 12:36


J'aime beaucoup cette délicatesse. Cette sensualité dans l'écriture. Je suis épaté.


Parisianne Musardises 12/05/2011 19:33


Et d'ici peu, le parfum de ce pain puis le craquement de sa croûte, hum, encore s'il te plaît Sylvette.
Anne


Profil

  • Léonie Colin

M'écrire

sylvetteheurtel@aol.com

Recherche