Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 09:46

                                                hoover.jpg

 

                                                 Modernité


Fini les maux de dos et les bras endoloris, les épaules déplacées et les mains ampoulées. Le petit artisan que j’étais, est devenu un véritable orfèvre.

Quel bel instrument, une réelle invention au service de notre corporation. Tout devient droit. Les fausses coupes ne sont que vieux souvenirs et les gestes parfaitement adaptés.

La première fois que je l’ai utilisée, j’ai su que ma vie changerait, celles de mes semblables aussi, une révolution technique. Le résultat est toujours parfait. Rapidité et précision pour un travail qui est devenu, au fil du temps, un jeu d’enfant.

Louis et sa famille m’attendent, ce sont mes prochains clients. Je revis depuis ce jour où monsieur  Guillotin me l’a livrée, j’en ai la lame à l’œil.

 

Benat Laneguine

 

source de l'image

Partager cet article

Repost 0
Published by Léonie Colin
commenter cet article

commentaires

SYLVETTE 07/02/2011 19:12


L' amélioration des conditions de travail se poursuit, mais il n'y a plus tellement d'ouvrage dans la région. Faut aller en Chine ou en Iran .


Beñat Lanéguine 07/02/2011 17:26


Le dernier bourreau est-il à la retraite ?


SYLVETTE 06/02/2011 18:38


En quelque sorte, la pénibilité...


danielle 05/02/2011 18:40


Il faut reconnaître que c'était un progrès par rapport à la hache. Tout ce qui facilite le travail, évite les fatigues inutiles est bon à prendre, non?


Elisabeth 02/02/2011 09:28


De toutes façons, les client(e)s ne sont jamais revenus se plaindre... Quoique...Les artisans en question ne racontent pas leurs rêves.


Profil

  • Léonie Colin

M'écrire

sylvetteheurtel@aol.com

Recherche