Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 23:35

                                                  Sweet dreams

 

 

 

A la sortie du Liddle ils passent par le bureau de tabac, le sac en plastique usé s'arrondit sous le poids des bouteilles, ils ont le visage fermé, le souffle court. Ils sont concentrés, les pièces roulent entre leurs doigts souvent gourds, comme s'il faisait froid par tous les temps. Ils viennent en toutes saisons, même l'été qu'ils passent au parking; ils se ressemblent , cheveux ternes et collés, regards absents, tournés vers le dedans. Parce qu'ils vont bientôt savoir...

 

Elle se trémousse et bat des cils, la bouche arrondie en cul de poule, la voix exagérément minaudière, faussement bêtasse, faussement naïve, vraiment riche. Encore plus avec ce cachet pour un spot au deuxième, ou bien au troisième, ou quatrième degré, on ne sait plus. C'est si drôoooole pour une milliardaire ce jeu si populaire, tellement décalé, si spirituel...

 

Ils posent leur plastique par terre pour être plus à l'aise, ça ne sent pas la rose dans ce tabac, ça sent le tabac et puis aussi la crasse, l'alcool à fleur de peau et le parfum pas cher qui fait mal à la tête. Ils espèrent si fort que ça fait mal de les regarder. Même de dos.

 

La blonde  à la voix maniérée arrondit encore la bouche et fait un petit Oh, une bulle de champagne, en secouant la grille de papier coloré, comme c'est amusant cette vulgarité !

 

C'est gratté, encore perdu. Ils ne se plaignent pas, c'est comme ça. Ils chiffonnent la petite feuille et la jettent, le patron la balance avec toutes les autres derrière le comptoir, là où il y en a plein d'autres, faut pas que ça se voie. Ils ne disent rien, ils reprennent leur plastique, les bouteilles tintent à l'intérieur. Ils sortent du tabac, ils reviendront demain.

 


 

504116-arielle-dombasle-lors-du-coup-d-envoi-156x1-copie-1.jpg
La blonde roule des yeux, penche la tête, rien ne bouge sur son visage de poupée. Son corps de vieille Barbie moulé dans la résille noire se cambre encore un peu plus. Elle devrait pourtant se réjouir, sauter de joie au risque de perdre la pose, rire vraiment au risque de rider ses joues. Elle a gagné, elle. Le cachet de la Française des Jeux pour cette publicité.

christinas_world.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Léonie Colin
commenter cet article

commentaires

léonie/marisol 06/12/2010 08:00


Quelle bêtise! Quel mépris! Même pas gênés de se pavaner pour faire raquer les plus pauvres...Encore heureux quand ils ne donnent pas de leçons de morale à la télé (voir au-dessus)


gaelle 05/12/2010 20:41


Cette publicité est stupide en plus d'être indécente, oui. Elle me fiche en rogne à chaque fois que je l'entends. J'aime bien quand tu t'indignes, Sylvette.


léonie/marisol 03/12/2010 20:40


nantis et anéantis, c'est exactement ça.


Jean 03/12/2010 20:33


Superbe, ce contraste entre les nantis du système et les anéantis. Merci Sylvette


Elisabeth 29/11/2010 15:02


Il y a toujours une ressource pour les pauvres: à nouveau des pubs les poussent à s'endetter: après Noël, ils n'auront qu'à revendre leurs cadeaux pour rembourser...


Profil

  • Léonie Colin

M'écrire

sylvetteheurtel@aol.com

Recherche