Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 10:56

  Z'avez lu La sacoche? C'est d'Alain Emery, il me l'avait envoyé lorsque je collectais de petites madeleines pour mon blog...Alain Emery c'est un écrivain que je connais en vrai, un nouvelliste qui écrit noir et clair. Même si ça paraît bizarre, c'est comme ça que je le sens: c'est noir et dense, sombre, ça tape là où ça fait mal. Les évocations sont fortes, l'univers authentique. Pas de concession, pas de petits dilemme mondain, on est est sur l'essentiel de notre condition d'humains. Pour moi son écriture est claire parce qu' acérée, précise, affûtée, comme une pointe noire et fine  traçant les contours de héros cabossés et confus. Sur ce site, il y a la bibliographie de Monsieur Emery avec les liens qui vont bien, l'occasion d'une découverte si ce n'est pas encore fait. En attendant, je vous ressers La sacoche, avant de partir en vacances ça peut pas faire de mal.

 

La sacoche

 

 

C’est une sacoche en cuir florentin, chinée à quelques encablures seulement du Ponte Vecchio. J’y tiens comme à la prunelle de mes yeux parce que, voyez-vous, j’y entasse mon fourbi. Mes plumes, mes carnets et de vieux clichés dont j’essaierai de faire plus tard, peut-être, de jolis personnages. Quelques livres, aussi. Trois fois rien… Mais cette sacoche, je ne l’ouvre bien souvent que pour en savourer l’odeur. Quand elle ne sent pas le chien mouillé, elle me ramène à ces lourds chevaux sur le dos desquels je grimpais, gamin. Je sais que si je m’attarde un peu, je retrouverais cette pointe de poivre arrachée aux copeaux des crayons à papier, et la belle amertume de l’encre délivrée, et ce soupçon de cuivre suintant des Moleskine… C’est toute ma gourmandise. C’est toute mon écriture. Et quand je la referme, cette fichue sacoche, son tout dernier souffle a la force d’un serment : Si j’étais un jour tenté de me perdre en chemin, ce parfum, j’en suis sûr, me guiderait jusqu’à vous.

 

 

 

Pour ceux qui souhaiteraient entendre parler de lectures et de textes courts, le 15 juillet et le 19 août 2011, de 17 heures à 19 heures, à la bibliothèque pour tous de Saint Cast le Guildo (Rue Rioust des Villes Audrains, 0971529301) il évoquera  ce genre particulier qu'est la nouvelle au travers de ses auteurs de prédilection. A cette occasion, il signera ses différents recueils.2

A gauche, parlant avec ses mains, Alain Emery.

Partager cet article

Repost 0
Published by Léonie Colin
commenter cet article

commentaires

ptit lu 20/07/2011 16:28


Tout à fait d'accord avec toi ! LOL


SYLVETTE 20/07/2011 13:13


Les bons textes sont comme les bons vins, ils vieillissent bien, pas vrai Valérie?


ptit lu 20/07/2011 11:26


Quelle bonne idée de ressortir ce joli texte que je ne connaissais pas ! Merci


annick.demouzon 08/07/2011 13:24


Et bien j'ai relu avec plaisir cette sacoche à transporter les rêves.Un toujours joli texte.


alain 05/07/2011 19:39


Merci, Elisabeth! Vous êtes toute excusée...
Et j'aime bien cette idée de dentelle noire.
Merci à tous


Profil

  • Léonie Colin

M'écrire

sylvetteheurtel@aol.com

Recherche