Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 20:57

La vieille maison de Libourne m’attend tous volets ouverts.  Le plancher craque d'impatience, les armoires imposantes embaument la lavande et les petits pots de confiture ne savent pas encore qu’un doigt gourmand les dénudera de leur robe de paraffine : *douces vacances*....

Envie de retrouver ces lits bateaux qui nous promettent de jolis et tendres voyages .La tapisserie en toile de Jouy de couleur pourpre témoin de mes tendres promesses me confie parfois ses doux secrets.

La pendule comtoise du vestibule est espiègle, les minutes s’égrènent lentement. L’éphéméride coquin s’effeuille tour à tour, l’échelle du temps n’est jamais trop haute pour les frénétiques amants. 

Cette demeure a un cœur m’a confié un jour mon hôtesse. De ma chambre mansardée, je peux l’entendre respirer. Les murs en pierre de taille gardent au chaud le souvenir de ceux qui nous ont précédés.

Par l’œil de bœuf, je peux contempler la campagne voisine traversée par le petit ruisseau bordé par un saule qui n’a rien de pleureur.

Comme dans un cocon, entourés de ces êtres qui me sont « chairs » je retrouve la quiétude des jours anciens et je souris à la vie.

Maryline Martin

 

 

 

bato-038.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Léonie Colin
commenter cet article

commentaires

Léonie/ 07/04/2010 20:41


C'est vrai, l'écriture permet de faire du beau avec du triste ...Cela tire du bon côté!


Parisianne 07/04/2010 20:03


Effectivement Léonie, un mur d'enfance un peu triste cependant...


Léonie/ 01/04/2010 19:16


Parisianne, il me semble qu'il y a un beau texte de vous à propos de maison sur ce blog, j'avais demandé des textes à propos de murs...Il faut qu'on le fasse remonter dans ce quartier-ci


Parisianne 01/04/2010 18:46


Voilà toute la délicatesse de Maryline, bravo !


Léonie/ 31/03/2010 13:49


On dirait que l'écriture de Maryline touche les visiteurs de l'Etre aimé...


Profil

  • Léonie Colin

M'écrire

sylvetteheurtel@aol.com

Recherche