Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 12:18


- T’es mon joker ,  il me disait.

Son joker. Il se croyait où ? Il venait là  comme à une table de jeu. Moi je l’attendais, je me pomponnais, je soupirais, je vérifiais dans la glace, j’essayais des dessous qu’avaient  tout du paquet-cadeau.

Le pire c’est que je m’en rendais compte.

Son joker , toujours prête, seule entre ses quatre murs, guettant le téléphone et la sonnette dans l’espoir de son  passage dans le quartier…

Ça n’aurait pas dû  se passer comme ça. Normalement la first one  c’était moi. Ou Anna, mais enfin là , j’avais le dessus sans problème.

La  Mère était  de mon côté, sûre de mon destin elle me répétait la litanie  pendant des heures : présentations, fiançailles, bague au doigt,  tralala et tous les regards vers moi. Je l’écoutais, sûre d’être l’élue, comment en douter quand votre maternelle vous serine du matin au soir :

- Tu es née pour être une dame, tiens-toi droite, ton vernis n’est pas assorti à ton rouge, ne ris pas si fort, tu es la prochaine sur la liste …

Partager cet article

Repost 0
Published by Léonie Colin
commenter cet article

commentaires

Léonie Colin 03/03/2009 20:09

Bravo !

laurence M 03/03/2009 15:25

Avec un peu d'imagination et puisque je m'y sens si bien, oui, on peut dire que je vis dans un château, disons, dans mon château !

Léonie Colin 02/03/2009 20:00

T'as raison Laurence, rien ne vaut le prince Charmant à la maison, tous les jours. Toutes ces histoires de château, de voyage à cheval et de tournois , c'est quand même dépassé. Mais peut-être vis-tu dans un chaâteau ...

laurence M 02/03/2009 13:17

effectivement, dans ces conditions, ça m'intéresse moins ... ! mais non, je plaisante, Prince Charming ... je l'ai à la maison !

Profil

  • Léonie Colin

M'écrire

sylvetteheurtel@aol.com

Recherche